Une méthode révolutionnaire en psychothérapie :
L’Intégration du Cycle de la Vie (ICV) ou Lifespan Integration (LI).


Élise Castonguay, psychologue, explique comment la thérapie en Intégration du cycle de vie (ICV) a été découverte et développée

L’intégration du cycle de la vie est une nouvelle technique, dans le cadre de la psychothérapie, qui favorise la guérison rapide de personnes victimes d’expériences douloureuses, d’abus ou de négligence.

Cette nouvelle technique est basée sur la capacité innée d’auto-guérison du système corps-esprit, (système qui englobe le vécu imprégné dans le corps, inscrit dans les zones du cerveau droit, et qui permet un réaménagement neuronale du cerveau, de l’esprit). Lors d’une séance standard en ICV, le psychothérapeute amène le client à utiliser son imagination active afin d’établir un pont entre le passé et le présent. Par régression, le thérapeute aide le client à retrouver un souvenir qui est relié au problème actuel, tout en apportant les outils nécessaires afin de résoudre cette situation du passé, de façon imaginaire. Le thérapeute ramène ensuite le client dans le présent en utilisant la ligne du temps (time line). Cette ligne du temps composée de souvenirs et d’images de scènes de la vie du client, préparée d’avance par ce dernier, avec ou sans l’aide du thérapeute, démontre au système corps-esprit que les choses ont changées et que la vie est différente maintenant. Même si la problématique paraît similaire au départ, entre le passé et le présent, la perspective change et la façon d’appréhender la situation est différente. Cette nouvelle perspective s’imprègne dans la mémoire, dans le cerveau, à un niveau beaucoup plus profond que celui pouvant être atteint avec une thérapie axée sur la parole.

Pendant l’Intégration du Cycle de la Vie (ICV), les personnes se remémorent leurs souvenirs et visionnent le film de leur vie dans leur esprit.

Au cours d’une séance de thérapie d’ICV, le mouvement vers le présent s’effectue par la visualisation, comme si le client visionnait le film de sa vie. Ce film généré par l’imaginaire du client, présente une suite de scènes dont plusieurs deviennent reliées d’une certaine façon au problème actuel. En regardant ce film, la personne comprend que le passé a encore un impact sur ses comportements et ses choix actuels. Ce voyage à travers le temps est répété de 3 à 5 fois (et parfois plus) au cours d’une séance d’ICV. À chaque répétition, il peut y avoir de nouveaux souvenirs ou différents détails qui émergent spontanément et cela modifie légèrement la façon dont le client perçoit l’histoire de sa vie. L’ICV est également efficace pour les personnes qui éprouvent de la difficulté à se souvenir de leur passé. Avec l’aide du thérapeute, ces clients peuvent quand même créer une liste de souvenirs qui deviendra leur ligne du temps. Lors d’une thérapie d’ICV, les personnes qui ont des trous de mémoire deviennent éventuellement capables de relier les pans de leur vie en un tout cohérent.

Image Flotante

Pour permettre la résolution de la situation du passé, de façon imaginaire, le client se voit entrer dans la scène du passé, en tant qu’adulte actuel, et va à la rencontre de son « soi-enfant » (ou plus jeune) qui se trouve prisonnier de cette situation. Cet état de soi, coincé dans le passé, ne comprend pas que le traumatisme n’est plus réel dans le présent et c’est pourquoi, à un niveau implicite (inconscient) du cerveau, chaque situation dans le présent qui est moindrement similaire au problème du passé provoque une réactivation de cet état de « soi-enfant » qui réagit « comme un enfant » face à la situation présente… En imaginant que le « soi-adulte » peut revenir dans le passé et ainsi protéger et aider son « soi-enfant », il y a un apaisement qui se produit et qui permet de réparer les enjeux affectifs qui demeuraient bloqués dans le passé.

L’intégration du cycle de la vie amène une guérison profonde et plus complète.

L’ICV est une méthode très douce qui agit à un niveau neuronal profond afin de modifier les modes de comportements désuets et les mécanismes de défenses inappropriés dans le présent. L’ICV aide la personne à relier des émotions désagréables et des réactions inadaptées avec des souvenirs d’événements passés qui sont à l’origine du problème actuel. La reconnaissance de ces liens, à un niveau profond du système corps-esprit, permet de reprogrammer les réseaux neuronaux du cerveau, afin de mieux répondre aux situations de la vie actuelle. Cette nouvelle programmation se fait assez rapidement chez la plupart des personnes. Néanmoins, cela peut aussi prendre du temps si le début de la vie de la personne a été marquée par de la négligence et/ou des traumatismes. Après plusieurs séances en ICV, les personnes réagissent spontanément de façon plus appropriée et plus mature aux situations de stress. Les gens observent aussi qu’ils parviennent à une meilleure acceptation de soi, se sentent mieux dans leur vie et qu’ils peuvent approfondir leurs relations en étant capables d’une plus grande intimité et une plus grande confiance dans leur rapports avec les autres.



CLINIQUE PSYCHO BIEN-ÊTRE - Intégration du cycle de la vie
24 boul. Concorde Est, suite #205, Laval, Québec

Courriel : icv@videotron.ca • Téléphone : (438) 390-0939

Tous droits réservés © Élise Castonguay